Les indispensables de la grossesse, partie 2: les aides alimentaires !

Vaste chapitre ! Entre ce que vous pouvez manger pendant la grossesse pour éviter les désagréments et ce qu’il faut manger pour faciliter l’accouchement, une longue liste vous attend !

Commençons par la grossesse

Il faut distinguer les aliments et les compliments alimentaires. 

Les aliments

  • Pour lutter contre les nausées de début de grossesse, papaye (normale ou séchée) et tranche de gingembre à garder en bouche
  • Les tisanes de menthe, melisse, fenouil ou camomille pour calmer les nausées. A consommer sans modération et ce des le réveil.
  • La banane contre les nausées mais également pour aider le bébé a se developper grâce à sa richesse en Vitamine B6
  • Le jus de citron pressé avec du miel et de l’eau chaude au réveil pour éviter le reflux 
  • Pour avoir un apport en Folate assez important et permettre au système nerveux de l’embryon de se developper correctement, mangez des épinards, de la mache, du melon, des noix
  • De la vitamine D pour aider au développement du squelette de votre bébé (et éviter qu’il ne vous prenne toutes vos reserves), mangez du poisson
  • Du fer pour ne pas manquer d’énergie, et anticiper la perte de sang de l’accouchement. Vous en trouverez dans la viande, le poisson et les légumes secs.

Les compliments alimentaires

Tout ce que je vais vous citer dans cette partie appartient aux compliments “naturels”, nous ne parlerons pas ici des médicaments/compléments.

  • Si vous êtes constipées, le psyllium blond deviendra votre meilleur ami. 1 cuillère à café par jour dans un verre d’eau ou de jus (il faut qu’il gonfle au contact de liquide) puis vous pouvez passer jusqu’a 2-3 cuillères par jour. A vous de trouver le dosage qui vous convient pour que votre transit devienne normal !
  • Les probiotiques (mon préféré est le lactibiane, celui qui contient le plus de souches de “bonnes” bactéries) afin de restaurer votre flore intestinal et limiter les risques allergiques chez le bébé. A prendre en cure continu pendant toute la grossesse (surtout si vous avez des nausées au début). Pendant la grossesse une grosse partie de votre flore intestinale est négligée au profit de votre flore vaginale donc il est toujours bon de la stimuler.
  • Pour les soucis de circulation (jambes lourdes, varices, varices vulvaires, hemoroides,…), la vigne rouge est un excellent remède ! En tisane ou en capsule, comme vous préférez !
  • La levure en paillette (à melanger avec la salade par exemple ou à saupoudrer sur vos plats) est un complément riche en folate, favorisant le développement du système nerveux du bébé.

Pour préparer l’accouchement

Le but est de détendre votre périnée de façon à faciliter le passage du bébé

  • Les infusions de feuille de framboisier permettent de rendre les contractions plus efficaces, facilitant donc un accouchement naturel. Buvez 3 à 4 tasses par jour en laissant infuser une dizaine de minute. Commencez à en boire à partir du 3ème trimestre de grossesse pas avant pour éviter de déclencher un accouchement prématuré. Le jour J, préparez vous un Thermos afin de boire cette infusion régulièrement lors du travail et améliorer l’efficacité des contractions.
  • Les dattes : Manger 6 dattes par jour, favoriserait la dilatation du col et permettrait d’accélérer l’accouchement

  • Et j’ai lu sur le blog de Anne sophie Fashion cooking (si vous ne connaissez pas, allez faire un tour c’est un blog génial créé par la gagnante du meilleur pâtissier qui parle de maternité et de pâtisserie, bref le bonheur des futures ou déjà mamans !), que l’eau de coco est une boisson idéale et pleine de bons nutriments pour avoir l’énergie nécessaire des dernières semaines de grossesse.

Pour récupérer après l’accouchement

Pour la maman

  • Du fer pour ne pas manquer d’énergie, et compenser la perte de sang de l’accouchement. Vous en trouverez dans la viande, le poisson et les légumes secs.
  • Toujours les probiotiques
  • Et le psyllium blond en cas de constipation

  • Du magnesium pour compenser celui utilisé pour les montées de lait. Vous en trouverez dans le chocolat noir, les céréales, et les légumes verts (épinards, haricot, artichaut)

Pour l’allaitement

  • De la tisane de fenouil, anis, verveine pour faciliter l’allaitement. Vous pouvez également réutiliser votre tisane de feuilles de framboisier !

  • Les lentilles, dattes, amandes et noix de cajou vont également augmenter la production de lait
  • Il n’y a pas d’aliments interdits pendant l’allaitement mais écoutez votre corps et votre bébé. Si vous percevez une diminution des tétés ou du reflux ou encore des coliques à chaque fois que vous mangez des tomates crues, évitez les ! (Ce n’est qu’un exemple évidement !)
  • Le persil a la reputation de diminuer les montées de lait mais aucune étude ne l’a démontré
  • Comme pendant la grossesse, pas d’alcool évidement et réduisez les excitants (café, thé, cola, boisson énergétique) au minimum.

Elodie Poissenot

Masseuse kinésithérapeute, spécialiste dans la rééducation du périnée et la préparation à l'accouchement. Cookie addict :) Mon objectif : aider un maximum de femmes à passer une grossesse en pleine forme et à se remettre après la naissance.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: