Comment préparer son périnée pour le meilleur des accouchements ?


J’entends régulièrement mes patientes me dire « J’ai fait mes kegels (entendez contraction du périnée) je suis prête pour accoucher ».

C’est vrai mais pas complètement !

C’est une excellente chose de savoir comment contracter son périnée et de le garder compétent avant l’accouchement afin d’éviter les fuites urinaires mais il faut également apprendre à le relâcher.

Quand on y pense c’est assez logique ! Afin de laisser passer le bébé, le périnée a besoin de savoir s’étirer, se relâcher, se détendreUn périnée détendu, relâché vous protègera d’éventuelles déchirures ou épisiotomie.

C’est évidement impossible de vous promettre que vous n’aurez rien de tout cela (Personne ne sait ce qui se passera le jour J), mais mettre toutes les chances de son côté pour protéger et limiter les dégâts c’est important !

Voyons donc ce que vous pouvez faire pour préparer le périnée.

Commençons avec le massage du périnée

Vous pouvez le débuter à partir de la 34ème semaine de grossesse si vous n’avez aucun soucis type infection vaginale, pré éclampsie, placenta praevia…

  • Trouvez une position confortable: Essayez à demi assise avec des coussins dans le dos pour soutenir le bas du dos et vous éviter de contracter vos abdominaux. Ma position préférée est debout avec un pied sur un tabouret (comme pour placer un tampon)
  • Lavez vous les mains avant de commencer (ou faites le pendant ou juste après la douche). Attention si vos ongles sont longs, utilisez des gants.
  • Mettez un peu d’huile d’amande douce (huile de massage du périnée) ou de lubrifiant sur votre pouce et sur le périnée et nous allons voir 3 types de mouvements que vous pouvez faire.

  • Première technique: Arcs de cercles
    • Placez le pouce à l’intérieur du vagin et venez décrier des arcs de cercles avec le pouce (de gauche à droite en passant par le centre et en pressant légèrement vers l’anus).
    • Répétez ce mouvement une dizaine de fois
  • Seconde technique: papier de cigarettes
    • Placez votre pouce à l’intérieur et l’index à l’extérieur du périnée.
    • Pincez la peau entre vos 2 doigts et faite une dizaine de cercles comme si vous froissiez du papier de cigarette
    • Répétez ce mouvement sur plusieurs endroits (en haut à gauche, en bas à gauche, au milieu, en bas à droite, en haut à droite)

 

  • Troisième technique: traits tirés
    • Placez le pouce a l’intérieur et pressez légèrement vers le bas, vers l’anus
    • Toujours en maintenant la pression vers l’anus, sortez le pouce du vagin
    • Répétez ce mouvement une dizaine de fois

A partir de la trente-quatrième semaine, faites ce massage tous les jours pendant 2-3minutes.

Si vous n’êtes pas très confortable avec ce type de massage, commencez par 1minute seulement et chaque jour essayez de masser un peu plus longtemps.

Ces techniques ne devraient pas être douloureuses, parfois inconfortables au début mais n’hésitez pas à doser la pression que vous mettez pour le rendre supportable.

Si votre partenaire a envie de participer, il peut également venir masser votre périnée (les techniques sont identiques mais il sera plus facile pour lui d’utiliser ces doigts plutôt que son pouce).

Après avoir pratiqué ce massage pendant quelques semaines, vous pourrez sentir que vos muscles et votre peau autour du vagin deviennent plus souples, c’est normal et même un bon signe ! Cela veut dire que votre périnée est prêt pour l’accouchement.

Si vous n’êtes pas sûre de la façon de le pratiquer, n’hésitez pas à demander à votre gynécologue, sage femme ou kiné de vous apprendre à le faire.

Epi-No:

Je sais, ce n’est pas toujours facile de masser son périnée. Pour celles qui ne sont pas pro, il existe une petite machine qui va vous permettre de préparer votre périnée.

Si vous êtes massage addict, vous pouvez tout de même l’utiliser en complément !

Comment l’utiliser ?

  • Installez vous à demi assise avec les jambes fléchies et légèrement écartées
  • Gonflez le et dégonflez le afin de vérifier que le ballonnet fonctionne
  • Gonflez le de 2 pressions
  • Placez le ballonnet au niveau du vagin (comme un tampon) en ayant la partie centrale (rétrécie) au niveau des grandes lèvres et maintenez le avec vos doigts.
  • Gonflez épi no par plusieurs pressions jusqu’à sentir que vous êtes en train d’étirer le périnée mais tout en restant supportable.
  • Gardez épi no pendant une vingtaine de minutes, n’hésitez pas à rajouter 1 ou 2 pressions si vous sentez que l’étirement est de plus en plus supportable.
  • Chaque jour, essayez d’augmenter le nombre de pressions initiales.

  • Ensuite, vous pouvez l’utiliser pour préparer la phase d’expulsion. Dégonflez le complètement, puis regonflez le de 5-6 pressions puis :
    • Soufflez dans le poing (comme si vous vouliez gonfler un ballon)
    • Basculez le bassin de façon à toucher le sol avec le bas du dos
    • Tirez sur la ficelle pour sortir épi-no (qui sera déjà naturellement poussé vers l’extérieur grâce a votre respiration et à la contraction des abdos)
    • Répétez cette action 3 fois, en augmentant d’une pression à chaque fois. Chaque jour commencez à une pression de plus que la veille sur l’expulsion initiale.
  • Vous aurez completé votre training lorsque vous serez capable de supporter l’étirement et d’expulser un ballon gonflé avec un diamètre de 8.5-10cm
  • Il n’y a pas de risque pour le bébé, mais vérifiez toujours que votre dispositif fonctionne avant de l’utiliser !

N’hésitez pas à demander à votre kiné ou sage femme de vous expliquer la procédure.

http://www.epi-no.co.uk

Ne pas sur-solliciter votre périnée !

Passé le 8ème mois de grossesse, c’est essentiel de savoir contracter votre périnée et d’avoir des bons automatismes lors de la toux, l’éternuement, le fou-rire, mais attention à ne pas avoir un périnée trop tonique qui sera alors difficile a relâcher lors de l’accouchement.

Continuez vos contractions de début de grossesse mais en réduisant le nombre effectué chaque jour :

  • Contractions rapides :
    • 5 fois en retenant une envie de faire pipi
    • 5 fois en fermant les grandes lèvres
    • 5 fois en retenant un gaz
  • Contractions lentes : 5 fois en fermant et aspirant le périnée et en tenant 12 sec. Ayez environ 30 sec de pause entre chaque contraction.
  • Pensez toujours à expirer en contractant et respirer normalement lorsque vous gardez le périnée serré.

 


Elodie Poissenot

Masseuse kinésithérapeute, spécialiste dans la rééducation du périnée et la préparation à l'accouchement. Cookie addict :) Mon objectif : aider un maximum de femmes à passer une grossesse en pleine forme et à se remettre après la naissance.

Click Here to Leave a Comment Below

Les indispensables de la grossesse, partie 1: le matériel de grossesse pour les 9 mois (prêt a publier) – Ma Routine Kine - janvier 24, 2018 Reply

[…] cet article, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour apprendre à masser votre périnée et à […]

Leave a Reply: